Aktiver Javascript i din nettleser for en bedre opplevelse på regjeringen.no

Lors de la réunion des dirigeants africains

Événement «SDG moment»

Première Ministre de Norvège Erna Solberg, Addis-Abeba, 10 février 2019.

Seul le texte prononcé fait foi

Excellences, Mesdames, Messieurs,

L’Union africaine représente les espoirs de plus d’un milliard d’individus.

D’autre part, l’Union africaine et les Communautés économiques régionales sont des composantes cruciales du système multilatéral.

Au moment où nous parlons, des progrès considérables ont été accomplis en vue d'établir la Zone de libre-échange continentale africaine.

Alors que le multilatéralisme est menacé, les pays africains montrent ainsi au monde entier le bénéfice que tout le monde peut tirer de la coopération.

 

Vous avez adopté l’Agenda 2063 – L’Afrique que nous voulons – huit mois avant l’adoption de l’Agenda 2030 par l’ONU.   

Les 17 Objectifs de développement durable (ODD) universels se reflètent clairement dans l’Agenda 2063.

Les ODD apportent une dimension mondiale, indiquant que les défis auxquels le monde est confronté doivent être résolus au niveau mondial.

L’objectif n° 16 sur la paix, la justice et les institutions efficaces en est un exemple.

Là où il y a conflit, il ne peut y avoir de développement durable.

En fait, les conflits font reculer le développement. 

Les effets des conflits se propagent rapidement au-delà des frontières et des continents.

La prévention et la résolution des conflits nécessitent une coopération internationale.

La réforme du Conseil de sécurité de l’ONU est attendue depuis longtemps.

De nombreux pays, y compris le mien, soutiennent une représentation accrue de l’Afrique, avec des sièges à la fois permanents et non permanents.

Dans le contexte de l’Union africaine, un financement plus prévisible des opérations africaines de soutien à la paix est nécessaire.

Il contribuerait à faire taire les armes dans les zones de conflit sur ce continent. Ceci est dans notre intérêt à tous.

 

Un climat sain et des océans durables sont des biens communs d’une importance capitale.

 

Les océans sont essentiels à notre vie. 

L’an dernier, j’ai établi le Panel de haut niveau sur la construction d'une économie maritime durable.

Notre objectif est de promouvoir une nouvelle conception, qui protège les océans et optimise en même temps leur valeur pour l’humanité.

Le Président Akufo-Addo du Ghana et le Président Geingob de Namibie sont membres de ce panel.

Peu importe à qui en attribuer la faute, le changement climatique nous affecte tous.

L’avenir de l’ensemble de nos pays est tributaire d’une coopération mondiale pour stopper le réchauffement planétaire.

Vos pays regorgent de sources d’énergie renouvelable, telles que le soleil, le vent et l’énergie hydraulique.

Vous pouvez donc constituer un élément de la solution en investissant dans la production et la livraison d’une énergie propre – tout en profitant de cette énergie.

 

Cependant, la ressource la plus précieuse de n’importe quel pays, c’est son capital humain.  

L'éducation, en particulier des filles, est le meilleur investissement qui soit dans le développement durable.

L'égalité des sexes est un droit humain.

Mais c’est aussi un atout économique.

L’inclusion totale des femmes dans le monde du travail a été un facteur essentiel de la création de richesse en Norvège. 

 

En tant que vice-présidente du Groupe des défenseurs des ODD du Secrétaire général de l’ONU, je continuerai bien entendu à inciter les pays donateurs à atteindre l’objectif de 0,7 % du RNB pour leur aide publique au développement.

Mon pays y consacre 1 % de son RNB depuis de nombreuses années.

L’aide publique au développement peut être un catalyseur du développement.

La génération de recettes nationales – en particulier par le biais des impôts – est toutefois primordiale pour un développement durable.

L’Agenda 2063 et le Programme d'action d’Addis-Abeba soulignent tous deux ce point.

Il faut davantage d’investissements étrangers directs, davantage de commerce et plus de transferts de technologie.

Si les conditions d’investissement sont propices, les investisseurs et les entreprises du monde entier seront toujours prêts à saisir les opportunités qui se présentent.

 

Excellences,

Comme vous le savez, l’espoir ne saurait être une stratégie.

L’espoir n’éradiquera pas la faim ni ne combattra les maladies.

L’espoir n’éduquera pas les enfants ni ne fera cesser les conflits.

Mais ce sont le leadership et un travail sans relâche qui y parviendront.

En unissant nos forces pour atteindre nos objectifs, nous pouvons transformer l’espoir en réalité - en ne laissant personne au bord du chemin.

Merci de votre attention.

Til toppen